?

Log in

No account? Create an account

Previous Entry | Next Entry

Beds are Burning - De Bons Présages

L'increvable meme cool a encore frappé. Voici un petit quelque-chose écrit sur De Bons Présages à la demande de la sémillante taraxacumoff .
Oui, vous avez bien lu. Famine/Pollution.
Et ce que j'ai réussi à pondre est par contre loin d'être joyeux. Mais franchement... du slash entre deux fléaux apocalyptiques ? C'est la seule manière dont je pouvais l'écrire.


Beds are Burnings
Fandom : De Bons Présages/ Good Omens
Persos : Famine/Pollution
Crédits : pâzamoi
rating : PG-13 je suppose

La décharge est à ciel ouvert, immense, s'étendant à perte de vue comme une parodie obscène de montagne avec ses contreforts, ses rifts et ses vallées. Un jus noir et puant suinte, imbibe ce qui ne peut décemment pas être qualifié de terre. Mouettes et charognards criaillent et se battent dans l'air vibrant au-dessus du monceau vertigineux d'immondices qui dégorge en toutes directions ses carcasses d'ordures mutilées et ses rats de fange, minces silhouettes d'enfants à demi nus au ventre gonflé qui fouillent les détritus à la recherche de fragments récupérables.

Famine se tient avec Pollution, près d'un repli de terrain formé de strates de restes enchevêtrés de voitures et veiné de sacs poubelle noirs éventrés qui vomissent leur contenu fétide et purulant. Il observe avec désintérêt une jeune fille noire répondre aux avances d'un garçon. L'un comme l'autre sont faméliques et dégoutants, mais cela ne semble pas les arrêter.
L'oeil chassieux et le cheveu gras, Pollution est quand à lui concentré sur un baril rendu rouge par la rouille, dont le revêtement fini de peler en plaques lépreuses. Il exsude un liquide nauséabond qui glougloute et mousse au contact de l'air, non loin du couple d'humains enlacés. Pollution fini par se détourner de l'objet de sa contemplation et adresse un demi-sourire de connivence à son compagnon. Il tend sa main humide, comme pour pour la poser sur l'épaule de Sable, mais ce dernier intercepte le geste avant qu'il ne puisse toucher la veste impeccable.
Le poignet est maigre et osseux, suffisamment pour que Famine puisse l'enserrer du pouce et de l'index joint. Avec précaution il fait pivoter la main vers le haut, suit de deux doigts les tendons saillants sur l'intérieur du poignet, lève celui-ci jusqu'à sa bouche.

Dans la fange mêlée de plastique, au coeur de la décharge, les humains décharnés s'accouplent.




Comments

( 2 comments — Leave a comment )
berylia
Nov. 17th, 2009 07:51 am (UTC)
Et bon petit déjeuner bien sûr !

Un couple affreux, une atmosphère affreuse, un prompt très bien réussi.
jainas
Nov. 20th, 2009 12:18 pm (UTC)
Merci beaucoup.
En fait c'est un prompt qui m'a mis super mal a l'aise, donc je me suis vengée sur les lecteurs... :D
( 2 comments — Leave a comment )

Latest Month

November 2017
S M T W T F S
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Tags

Page Summary

Powered by LiveJournal.com
Designed by Tiffany Chow