?

Log in

No account? Create an account

Previous Entry | Next Entry

drabble + art : Batman R.I.P. 2 & 3

Deux petits drabbles qui ont éclos dans mon moleskine la semaine dernière dans les transports en commun. (et un tout petit peu en cours.)
Cross-postés sur frenchdrabble et dcverse


Batman R.I.P. 2 & 3
Fandom : Batman (DC Univers).
Persos : Alfred, Selina Kyle (aka Catwoman)
Longeur : respectivement 225 et 434 mots.
Note : La série de Batman en cours est fort sombrement intitulé "Batman R.I.P." Ces drabbles n'ont rien avoir avec, mais disons simplement que le titre... m'a influencé. Ils font pendant au drabble sur Dick (
celui-là), que vous pouvez lire en premier.


2/
La lutte contre la poussière est un combat de tout instant.
Il suffit de quelques jours d'inattention sur un autre front, et le manteau de cheminée auparavant rutilant est terni d'une fine couche de poussière, le bord des quelques cadres posés sur le bureau laisse un résidu gris lorsqu'on y passe le doigt.
Alfred commence par la poussière. Puis il traque les caleçons à la propreté douteuse sous le lit, déloge la bande de chaussettes orphelines qui a Dieu sait comment trouvé refuge entre le mur et la commode. Il nettoie le bureau et range les babioles, les photos et les papiers amoncelées dans un carton, passe l'aspirateur.
Ensuite il défait les draps, et recouvre le lit des mêmes bâches anti-poussière qui protègent les meubles dans les pièces inutilisées du manoir, les mêmes que dans la chambre de feu Monsieur et Madame.
Après cela, il lui faut une poignée de minutes pour parvenir à rassembler le courage de prendre le roman posé sur la table de nuit et en retirer le marque-page glissé aux trois-quarts, avant d'empocher le livre pour le ramener dans la bibliothèque.
Quand il quitte finalement la chambre, il appuie un instant son front contre le montant de bois précieux et ferme les yeux.

Aucun homme ne devrait avoir à survivre à l'enfant qu'il a élevé et aimé comme le sien.


3/
Selina n'est pas à Gotham lorsque cela se produit.
A vrai dire elle n'est même pas en Amérique, mais la presse people ne connaît pas de frontière, et il ne faut que quelques jours pour que les titres se questionnant sur la brusque disparition de Bruce Wayne ne commencent à fleurir dans la presse milanaise. Les spéculations vont bon train, et l'une des plus populaires inclue beaucoup de drogue ou de sexe (ou les deux), et une cure de désintoxication. Les gens n'ont vraiment aucune imagination.
Selina ne s'inquiète pas plus lorsque des entrefilets faisant état de remaniement et de translation de pouvoir au plus haut niveau de Waynes Industries font leur apparition dans les journaux économiques et que les rumeurs enflent. C'est déjà arrivé par le passé, cela arrivera encore, certainement.
Mais il est temps pour elle de bouger de toute manière, et c'est un hasard si la veille de son départ pour Gotham, un communiqué de presse annonce le décès de Bruce Wayne des suites d'un coma du à un accident de ski.

Le lendemain, lorsque son avion atterrit, une photo prise au téléobjectif s'étale en noir et blanc à la une du Gotham's News sous un gros titre annonçant un enterrement en grandes pompes, et un autre demandant qui héritera. Elle représente les deux fils adoptifs de Bruce, appuyés l'un contre l'autre, le visage tiré. L'angle n'est pas très bon, mais on devine la tension et la douleur dans le visage au trois-quarts dissimulé de Dick, la ligne dure de la mâchoire du plus jeune. Ils sont vêtus de noir, et derrière eux on distingue la forme floue d'une des croix gothiques d'Highergate, le cimetière de Gotham.
Et il y a aussi en vingt-quatrième page une brève indiquant que grâce à l'aide de Batman, la police vient d'arrêter un violeur multirécidiviste.
Selina fixe les quelques mots imprimés bien plus de temps qu'il n'en faut pour les lire, puis secoue la tête, et sourit pour elle-même.
"Idiote." murmure-t-elle.

Mais parce que Selina est ce qu'elle est, et qu'elle a le plus grand respect pour la pensée de St Thomas, elle enfile malgré tout son costume à la nuit tombée, et s'en va se fondre parmi les ombres. La nuit est calme, et après deux heures d'errances discrètes et infructueuses, elle se décide à déclencher l'alarme d'une joaillerie et à attendre l'arrivée de la cavalerie ailée.
Il lui suffit de voir la manière dont il prend son appel sur le rebord du toit pour savoir.

La nuit suivante, Catwoman s'introduit à Highergate avec, précautionneusement glissées dans son sac, deux roses qu'elle a achetées.


( la suite )

---

Il est a noter qu'après avoir écrit le drabble sur Selina, je me suis mise à crobarder ce a quoi pourrait bien ressembler ladite photo. Ce n'est qu'une des deux pages, mais c'est la plus propre et la plus intéressante je trouve.
Cliquez pour la grande version, bien entendu.





Et puis qu'on y est, voici d'autres échappés de mon moleskine sur le thème de Batman (j'en retravaillerais / colorerais peut-être un ou deux si j'ai le temps et la motivation. Ce qui semble peu probable. Mais j'aime vraiment la compo de celui avec Batman et Nightwing. Il rendrait vraiment bien une fois cleané et coloré, j'en suis certaine.)
Je me fait vraiment l'impression d'être une bat-geek d'un coup. >_<




Et puis parfois, je dessine aussi sur le dos des cartes postales publicitaires. Il faut bien qu'elles servent à quelque chose.

Latest Month

November 2017
S M T W T F S
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Tags

Powered by LiveJournal.com
Designed by Tiffany Chow