?

Log in

No account? Create an account

Previous Entry | Next Entry

Batman - Bruce, Alfred - PG
"Masse d'arme, monsieur ?" interroge Alfred en découvrant les marques noircies dont la lente éclosion marbrent le flanc de Bruce quand ce dernier retire son costume avec des gestes précautionneux.
Bruce lui tourne le dos mais il n'a pas besoin de voir son visage pour savoir que son sourcil droit est haussé, son expression simultanément flegmatique et pincée. Honnêtement, son intonation dit tout.
"Fléau", corrige-t-il en testant l'ampleur des mouvements qu'il peut se permettre avant que la douleur ne compromette sa mobilité.
"Suis-je bête", rétorque Alfred avec une sécheresse digne du désert de Gobi, "pardonnez-moi Maïtre Bruce. L'identification précise de l'arme qui vous a probablement fêlé trois côtes était bien évidemment l'objet de ma remarque..."

Batman - Dick, Damian et ses animaux + Bat-Cow - PG

Dick a parfois sérieusement douté du fait que Damian soit récupérable - même s'il a toujours gardé ses hésitations pour lui, inutile de mettre de l'eau au moulin de Tim ou d'inquiéter inutilement Bruce).
L'enfant était brillant, oui, talentueux et motivé, mais aussi bien trop prompt à la violence, toute capacité d'empathie, de pité, brûlée hors de lui par la Ligue des Assassins avant même qu'il atteigne les dix ans.
Et pourtant, il a avec Titus des mots durs mais aussi des geste toujours doux, des moments de jeu où il n'est qu'un enfant avec son chien ; il a trouvé en lui l'indignation nécessaire pour s'élever contre le sort réservé à une simple vache. Il a aussi des liens humains qui se construisent lentement, Steph, Colin, Cassandra, Alf, Dick lui-même... Mais c'est en voyant Damian avec ses animaux que Dick sait qu'il ira bien.

-

L'attention de Damian est difficile à retenir, souvent conditionnée par le potentiel destructeur de son objet, le défi, la rivalité ou, plus rarement, l'alliance potentielle qu'il peut en tirer.
Titus est un dogue allemand de 75 kilo, ce qui l'enlèverait tout net de la catégorie "inoffensif", même si Damian ne l'avait pas dressé à faire plus que rapporter le bâton... Mais Bat-Cow est une vache, ni plus ni moins. Pas spécialement intelligente, pas spécialement dangereuse (même si un coup de sabot peut faire mal), même pas laitière, et guère utile à faire plus que ruminer l'herbe de la pâture nouvellement créée à l'arrière du manoir.
Mais elle accueille Damian en trottant vers lui pour fourrager dans ses poches, salue son départ d'un meuglement, et c'est déjà bien plus que le garçon ne lui en demande.
 
-

"L'abandonner ? et puis quoi encore ?"
Il n'en faut pas plus pour que Bat-Cow trouve un foyer à l'arrière du manoir au grand dam de l'équipe de jardinage qui voit disparaitre la symétrie du jardin à la française et s'élever une petite étable à la place des hortensias. Quelques mois après, elle est rejointe par les dindons de Thanksgiving soustraits aux plans machiavéliques du Pingouin et que Damian refuse tout net de laisser entre les mains des autorités.
"Ils vont les manger !"
A ce stage, une étudiante vétérinaire agricole (la fille d'un des jardiniers), est engagée pour passer voir la petite ménagerie à intervalles réguliers et s'assurer que tout le monde va bien.
"Elle s'ennuie probablement, toute seule", fait elle remarquer un matin à Damian en regardant Bat-Cow poursuivre l’un des dindons.
Un peu de négociation et deux jours plus tard, Dick se retrouve à chaperonner une visite à la fourrière de la SPA la plus proche en se disant qu'il est sur une pente sacrément savonneuse.

----

Person of Interest - Bear et ses humains - PG fluff
Joie ! Le Premier Maître est de retour et Bear jaillit de son panier pour venir renifler ses chaussures et le bas de son pantalon, danser autour de lui dans l'espoir d'une caresse. Premier Maître met un genoux en terre, signe infaillible qu'il est prêt à chahuter, et Bear n'a pas besoin de se le faire dire deux fois. Premier Maitre sent l'acier et la graisse, comme d'habitude, mais aussi la relaxation plutôt que sa tension méfiante habituelle. Pour fêter ça, Bear le reverse et entreprend de lui nettoyer le visage à grands coups de langue.
"Bear, los", ordonne Deuxième Maître et Bear recule un peu, agite la queue avec contentement tandis que Deuxième Maître les rejoint de son pas inégal. Il sent moins la douleur que d'habitude.
Ses deux personnes préférées sont au même endroit, là où il peut les protéger.
Tout est bien.

-

Bear est occupé : il trottine d'un bout à l'autre de la bibliothèque, griffes cliquetant sur le parquet, vérifie les issues et parcours le périmètre de son territoire.
Quand Premier Maître est absent - trop souvent à son goût - il reste proche de Deuxième Maître : monte la garde depuis son panier ; le suit dans ses trajets des ordinateurs à la cuisine ou aux toilettes et gémit contre ses jambes quand il sent trop la douleur ou la fatigue, accompagne le moindre de ses pas quand il lui met la laisse et l'emmène dehors.
Parfois, Premier Maître ou Alliée qui sent la Poudre le prennent pour aller courir, ou mieux, en Mission, et Bear est ravi de suivre les ordres, de courir, de sauter et parfois de mordre, d'être actif et utile.
Mais toujours il est satisfait de revenir à la Bibliothèque : Premier Maître lui a donné Deuxième Maître pour que Bear le protège, et il entend bien remplir sa mission.

Person of Interest - Harold/John- PG
"Déchiré ? Monsieur Reese, c'était un costume fait sur mesure..."
Finch s’affaire auprès de Reese et celui-ci se laisse manipuler pour un trop rare moment de contact tandis qu'Harold examine l'accroc, passe ses mains sur le tissu, ajuste la manière dont son col vient toucher la peau de son cou d'un geste presque machinal.
Ce n'est que lorsque ses doigts viennent frôler le pouls traître de John qu'Harold se fige, semble prendre conscience de leur proximité.

---

Ce crossover improbablement crack demande une explication : il s'agit d'un pairing que j'ai audacieusement proposé lors d'un partie du jeu de carte "Slash". Je n'ai pas gagné le tour avec, mais j'ai réussi à entrainer des gens dans le délire (même si ça ne valait pas le Norman Bates/Mère Thérésa)... Je regrette de n'avoir pas eu le temps d'écrire le point de vue du Monolithe sur cet arbre... Peut-être le prochain ! o:)
 
Twilight/2001 l'Odysée de l'espace - Bella/Le Monolithe - PG
Luisant doucement à la clarté de la lune qui dessine des reflets presque pailletés sur l'obsidienne lisse, il se dresse haut et droit dans la clairière dévastée.
Fascinée malgré elle par l'aura de mystère et de ténèbritude qu'il dégage, Bella s'approche à pas prudents, tend la main comme pour toucher sa surface marmoréenne, hésite au dernier moment, soudainement intimidée. Son souffle vient plus court, haletant, presque, lorsqu'elle rassemble son courage et laisse finalement ses doigts courir à fleur de pierre. Le monolithe n'a pas la froideur à laquelle elle s'attendait sans trop savoir pourquoi. Il est ferme et lustré, presque chaud, et sous la pression plus ferme de ses doigts elle peut sentir comme un frisson traverser la pierre, un raidissement infime.
"Oh..."


This entry was originally posted at http://jainas.dreamwidth.org/151299.html. Please comment there using OpenID.

Comments

( 6 comments — Leave a comment )
pierre jocelyn andre
Feb. 3rd, 2015 09:38 pm (UTC)
séries
Bonjour,
ça fait tout drôle d'avoir que le texte.
On dirait une toute autre histoire.
Cordialement
sevenswells
Feb. 4th, 2015 11:05 am (UTC)
Bahahahaha UN MILLIARD de points pour avoir utilisé l'adjectif "marmoréen" qui est aussi utilisé toutes les deux lignes dans la trad de Twilight, et sinon je VEUX aussi le point de vue du Monolithe -- I ship it.
sofi_cerise
Feb. 4th, 2015 06:11 pm (UTC)
Alfred... si le sarcasme tuerait, Bruce serai mort depuis longtemps ! <3

Et Damian et son élevage !! Que j'ai ris !! (mais c'est canon, Bat-cow ? oO)

Je ne connais pas "Person of Interst" (enfin si le résumé et quelques "amv" -zut on utilise quel mot/abréviation pour une série ?) mais j'ai beaucoup aimé tes drables dessus !

Quand au crack... je ne sais pas ce qu'est le monolith... mais j'avais l'impression de lire de la mauvaise littérature érotique (style pompeux, phrases interminables avec troooooooooooop d'adjectifs - et "sa surface marmoréene" où est-ce que tu as trouvé une expression pareil ?! même en ayant étudié la sculpture 3 ans, on a du l'utiliser qu'une fois !! ) (et JE fais des ^hrases interminable dans lesquelles je me perds ^^')
Bref.
J'espère que c'est voulu pour aller avec le crack ?
jainas
Feb. 10th, 2015 07:05 pm (UTC)
Alfred/sarcasme, le pairing du siècle. :D

Oui, Bat-cow est tout à fait canon, la preuve en images : http://dc.wikia.com/wiki/Bat-Cow_%28Prime_Earth%29
(Même que Damian a décidé de devenir végétarien le jour ou il l'a sauvée...)

Je crois que tu veux parler de fanvid ?
En ce moment je suis assez partagée pour recommander Person of interest. Ça reste globalement bien et je shippe à mort durant les deux premières saisons... Mais à partir de la saison 3 le show a pris une direction différente, et même si elle est très intéressante aussi et avec des arcs scénaristiques beaucoup plus forts, il y a eu quelques grosses erreurs scénaristiques et changements de ton que certains fans n'ont pas pardonné... et puis John et Harold n'ont presque plus de temps d'antenne ensemble, alors que c'est en partie leur alchimie qui faisait le plaisir de la série je trouve.

Et pour le crack c'était fait exprès. :D Le monolithe c'est ça : http://blog.e-artplastic.net/images/references/2001_monolithe.jpg
sofi_cerise
Feb. 10th, 2015 07:34 pm (UTC)
En lisant les commentaires j'ai compris d'où venait "marmoréen" ^^

Et sinon pour "POI", c'est ça ! Les fanvid ! je regarde celles que fait Astolat.
Après, si la saison 2 ne fini pas avec un gros cliffanger, on peux regarder que les 2 premières hein ^^

Et pour Damian : il est génial ce gosse !
berylia
Feb. 10th, 2015 05:52 am (UTC)
La crack!fic était merveilleuse, digne de ce grandiose pairing !

Et sinon squeeeeeeee Person of Interest !
( 6 comments — Leave a comment )

Latest Month

August 2017
S M T W T F S
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Tags

Powered by LiveJournal.com
Designed by Tiffany Chow