?

Log in

No account? Create an account

Previous Entry | Next Entry

Poesie

Cette année j'ai des cours de conception-rédaction, et le prof nous a donné comme sujet de rédiger un poème sur des amants désunis dont l'un écrirait à l'autre pour lui rappeller des vacances ensembles...

J'ai fais un rendu plus conventionnel, puis en discutant avec Ces, celui-ci m'a mis une idée en tête, que je n'ai pas pu résister à l'envie d'écrire... (et je nie totalement toute adiction à mon ordinateur portable, non mais.)

Ode à un Mac Book Pro
 
Nous allions ensemble, toi mon précieux
Dans les allées immenses de l’Apple Expo.
Bijoux de technologie devant mes yeux,
écrans plats, palettes graphiques, tout était beau.
 
Mais toi seul m’importais : au diable Imacs,
core trio et logiciels fabuleux !
Au diable Aperture, CS3, autres macs…
Tu étais mon unique, au diable les envieux.
 
Ta pure teinte argentée, ta pomme nacrée,
luisant si doucement, ton ronronnement doux,
quand je poussais ton bouton, que tu t’allumais.
Tu étais mien, mien reposant sur mes genoux.
 
Mais tout passe, et même le soleil se couche,
SAV et update, rien n’y fait parfois,
quand il est temps, pas même le bouche à bouche.
C’est hélas de l’informatique la dure loi.
 
Une vague subite, une simple tasse
de thé vert renversé et c’est déjà la fin,
Adieu cruel, inconcevable angoisse,
un instant de terreur, et voilà tu t’éteins.
 
Et me voilà désemparée, dans tes entrailles
désormais mortes tu as une part de moi.
Musiques, écrits, images j’étais ton ouaille,
Je te confiais tout et tu étais mon roi.
 
Hélas, hélas, mon mac book pro, fidèle ami
dans le coma. Je t’ai ouvert, mis à sécher,
et j’ai supplié, agnostique que je suis,
j’ai prié FSM, et autres déités.
                                    
A Thot j’ai promis de ne plus boire en oeuvrant
sur mon ordi, sous aucun prétexte. Ni laid chaud
ni thé, ni même chocolat, je jure, vraiment.
Que n’aurais-je pas fais pour t’avoir de nouveau ?
 
Et le soleil se couche, mais parfois la lune,
orbe claire, brillante, et douce comme toi
se lève. Tu as ressuscité, je suis de nouveau une,
Tu ronronnes de nouveau, tu t’allumes, ô joie !
 
Tu as souffert je le sais, j’en fut la cause
et je n’ose espérer que tout soit aussi beau
que quand l’internet était pour nous si rose
et que nous gambadions dans l’Apple Expo.


C'est plus ou moins en alexandrin, mais j'avoue ne pas être très douée en poésie.
Et c'est peut être débile, mais qu'est ce que je me suis éclatée à l'écrire :D ^^
Des devoirs comme ça j'en veux bien tous les jours ^^.

Latest Month

November 2017
S M T W T F S
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Tags

Powered by LiveJournal.com
Designed by Tiffany Chow